Le Cameroun cher au coeur de Y.Noha

Publié le par contrepoison

les mendiants

Coupe du monde 98

 

A la suite d une erreur d arbitrage contre l 'équipe du Cameroun voici comment les quotidiens camerounais analysent la situation




"  haine raciale anti-blancs"

 

" J’ai vu, hier, l’Africain réduit à sa plus simple expression, ne comprenant pas ce qui lui arrive devant la monstruosité d’un arbitrage portant les relents de la haine raciale, qui veut absolument nous réduire à l’état de soustres ",


écrit l’éditorialiste Sévein Tchounkeu.



Le joumal gouvememental Gameroon Tribune titre


: " L’arbitre hongrois élimine le Cameroun . Le football a été humilié, écrit l’éditorialiste dans sa chronique du jour. Ainsi donc, les Lions .indomptables du Cameroun sont sortis de la compétition non pas parce que Sierra, Zamorano et leurs coequipies étaient plus forts qu’eux, mais parce que leur véritable adver- saire était l’arbitre hongrois .


Sous le titre " Lions : l’aventure est terminée, Le Ouotidien revient sur les incidents qui ont éclaté mardi soir.


" A Yaoundé, des supporteurs mécontents et médusés par l’arbitrage défaillant s’en prennent aux expatriés

" Scènes de xénophobie à Douala et Yaoundé où des manifestants chassent du blanc qu’ils accusent de conspiration contre l’Afrique, écrit pour sa part Le Messager.

 

Commenter cet article