Que faire quand les antibiotiques ne marchent plus ?

Publié le par contrepoison

bruegel hiver l
LES PHAGES

Les phages détruisent les bactéries en commandant leur réplication massive dans la bactérie qui aboutit à la destruction de la cellule hôte. En raison de cette propriété, des phagothérapies ont été mises au point pour lutter contre les infections bactériennes. Celles-ci ont été utilisées en ex-URSS, notamment en Géorgie et en Pologne[2] avec ou sans adjonction de traitement antibiotique.

Bien que les bactériophages aient été découverts avant les antibiotiques, ce sont les antibiotiques qui ont été le plus utilisés dans le traitement antibactérien. En effet, les antibiotiques sont des molécules clairement identifiées notamment dans leur procédé de préparation et dont l'élimination par le corps humain est connu. Les bactériophages en revanche, étant des virus, sont à la limite de la définition de la vie et ne sont directement contrôlés par l'expérimentateur.

La phagothérapie présente l'avantage de fonctionner même sur des souches bactériennes résistantes aux antibiotiques. Néanmoins, il est parfois émis qu'à l'instar des antibiotiques, ce traitement pourrait participer à la sélection de souches bactériennes résistantes, faisant que l'on pourrait éventuellement craindre à terme que certaines bactéries soient insensibilisées à certaines phagothérapies, comme à l'antibiothérapie. Bien qu'il soit partiellement fondé, cet argument est à relativiser du fait que les bactériophages co-évoluent naturellement de manière presque synchrone face aux résistances des bactéries, ce qui n'est pas le cas des antibiotiques. De ce fait, si leur utilisation est bien encadrée, elle constitue une piste sérieuse dans la découverte de traitements durables contre les infections bactériennes.

 

 

voir l'excellent  blog de mon ami le docteur jacques Lacaze  

 

 

 

www.jacques-lacaze.com

Commenter cet article