Soral homophobe

Publié le par contrepoison

On a le droit de trouver répugnante ( Engels) la pratique homosexuelle et de lier  son obscène exhibition ( gay pride) aux sociétés décadentes, mais il est condamnable de ne pas défendre le droit de chacun à vivre ( en privé)sa sexualité comme il l'entend. C'est pourquoi j'ai toujours défendu les homosexuels contre les diverses agressions verbales et physiques il y a déjà fort longtemps quand ça n était pas si facile !

Voici ce texte de Soral où on appréciera modérément le passage où il est question des douches et son graveleux sous entendu.

"Dimanche 4 octobre, en effet, deux équipes de foot devaient s’affronter mais le Créteil Bébel, composée de musulmans pratiquants, décida au dernier moment d’annuler la rencontre contre le Paris Foot Gay (composé, comme son nom l’indique, d’homosexuels militants) par le laconique communiqué suivant : “Conformément aux principes de notre équipe, qui est une équipe de musulmans pratiquants, nous ne pouvons jouer contre vous, nos convictions sont de loin plus importantes qu’un simple match de foot, encore une fois excusez-nous de vous avoir prévenus si tard.”
Aussitôt bien sûr, médias et pouvoir se ruent contre les méchants musulmans “homophobes” et “communautaires”, crient à la discrimination et au “racisme” (même si les musulmans sont des Maghrébins basanés et les gays des petits Blancs ; mais depuis l’affaire Dieudonné, sur la question antiraciste, on n’est plus à ça près !)
Le gogo, même nationaliste, peut se laisser avoir, mais l’initié, lui (et j’en suis !) reconnaîtra la vieille technique – ô combien éprouvée depuis l’après-guerre – du “communautarisme victimaire”. Où comment une “minorité agissante” s’efforce d’imposer sa vision du monde et sa pratique à la majorité silencieuse et débonnaire, en posant en “minorité opprimée”. Qu’il y ait des homosexuels dans une équipe de foot, ça ne pose a priori aucun problème (quoique, dans les douches…), mais qu’une équipe de sport se serve du football pour faire du prosélytisme homosexuel, on est en droit de refuser de participer à cette campagne promotionnelle. Je crois même qu’il existe encore, en France, la liberté de culte. Liberté de culte qui autorise le croyant, au nom de sa foi, à ne pas se faire le complice de ce prosélytisme sodomite ; que cet homme de foi soit d’ailleurs musulman, catholique ou juif. Les trois monothéismes ayant le même point de vue sur cette pratique, point de vue puisé au Lévitique…
Quant à renvoyer ces deux “communautarismes” dos-à-dos au nom d’un anti-communautarisme abstrait (ça, c’est pour mon ami Phi-phi), un anti-communautarisme abstrait modélisé sur l’anti-immigrationnisme abstrait qui permet – tout aussi malhonnêtement – au nom du refus de “l’immigration”, de mettre dans le même sac (et conséquemment dans le même charter) l’ingénieur danois et le sans-papiers malien… Est-il bien sérieux de comparer une civilisation et une culture millénaire fondée sur des valeurs, valeurs qui permettent aujourd’hui encore le vivre ensemble d’un milliard d’êtres humains, avec une pratique transgressive (et à terme profondément anti-civilisationnelle et antisociale) labellisée en 1981 par Jack Lang pour que les sodomites idiots se sentent obligés de voter socialiste ? 
Question fort épineuse que je pose aux catholiques… "

         Flash N° 26

Cet article pue la démagogie d'extrême droite sans aucun doute. Les gens qui goûtent modérément son point de vue sont bien sûr des gogos tandis que lui ( à l 'ego démesuré) évidemment  ,f ait partie des happy few "initiés". Il parle de culture millénaire mais qui en est le dépositaire ? le footeux communautaire fanatique religieux et homophobe ??? Mr Soral (critique parfois fort intelligent )  fait le  paon mais comme l animal du même nom il se découvre le derrière!

Commenter cet article