Turquie dans lEurope ?

Publié le par contrepoison

grosz4

Turquie. Enterrée vivante par son père parce qu'elle parlait aux hommes

L'histoire du jour

La barbarie à visage humain… Medine Memi, une adolescente kurde de 16 ans a été enterrée vivante dans le jardin familial de Kahta (sud-est de la Turquie), par son père et son grand-père, parce qu'elle… parlait aux hommes. Le cadavre de la jeune fille portée disparue depuis 40 jours, a été retrouvé ligoté dans une fosse recouverte d'un dallage en béton. L'autopsie a révélé qu'elle était vivante et en position assise au moment de son enterrement, car les médecins légistes ont retrouvé de la terre dans ses poumons et son estomac. Selon le code pénal turc, le père et le grand-père risquent la prison à vie pour ce « crime d'honneur » qui provoque la mobilisation et l'indignation d'associations de femmes. La jeune Kurde n'était jamais allée à l'école et ses parents n'avaient pas même pu fournir de photos d'elle à la police car elle n'avait jamais été photographiée, sans doute pour des motifs religieux. C'est tout ce que l'on sait de Medine dont le calvaire s'ajoute à celui des 300 femmes tuées depuis 2001 en Turquie pour laver « l'honneur » d'une famille. Plusieurs associations de femmes vont manifester cette semaine. Cet assassinat n'a été condamné par aucun des principaux acteurs politiques, et n'a même pas fait la une de la presse.

 

Commenter cet article